Les ailerons de requins sont moins populaires auprès des dîneurs chinois

Selon l’enquête de WildAid, 85 % des Chinois ont révélé n’avoir pas commandé d’ailerons de requins ces trois dernières années, tandis que 28,2 % des répondants ont attribué la baisse de la demande à l’interdiction des dépenses officielles en biens de luxe qui a été décrétée par le gouvernement chinois.

Source: french.china.org.cn

See on Scoop.itLa Mer et l’Homme

Publicités