PLOS ONE: The Effect of Background Music in Shark Documentaries on Viewers’ Perceptions of Sharks

Despite the ongoing need for shark conservation and management, prevailing negative sentiments marginalize these animals and legitimize permissive exploitation. These negative attitudes arise from an instinctive, yet exaggerated fear, which is validated and reinforced by disproportionate and sensationalistic news coverage of shark ‘attacks’ and by highlighting shark-on-human violence in popular movies and documentaries.

Source : PLOS ONE: The Effect of Background Music in Shark Documentaries on Viewers’ Perceptions of Sharks

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s