Questions à un soigneur de requins

pic20131021172711La Semaine du Requin à Nausicaá a permis aux internautes de poser des questions aux soigneurs de requins. Voici les questions des internautes et les réponses des soigneurs de Nausicaá.

Comment devenir soigneur de requins ?

Il n’existe pas à proprement parler une formation de soigneur requin. Les soigneurs de Nausicaá ont une formation scientifique de biologie, aquariologie ou encore d’aquaculture. Les soigneurs sont généralement des gens passionnés par le monde marin, plongeurs le plus souvent qui arrivent à Nausicaá avec une solide culture générale marine. L’opportunité de devenir soigneur de requins est liée au nombre de postes disponibles.

L’expérience s’acquiert sur place et s’accompagne d’une recherche de documentation permanente des soigneurs sur les animaux. Cette expérience acquise leur permet d’intervenir parfois dans d’autres aquariums.

Etre plongeur est nécessaire pour pouvoir plonger dans les bassins de plus en plus grands. Les soigneurs-plongeurs de Nausicaá ont tous obtenu une qualification de scaphandrier professionnel (le niveau « classe O » délivré par l’Institut National de Plongée Professionnel ou davantage).

Dans le cas de transfert de requins dans un bassin ou d’une opération, le plongeur doit nécessairement se mettre à l’eau et donc avoir la qualification professionnelle nécessaire.

Plus de renseignements sur les filières ici. Un document PDF reprend le descriptif du métier de soigneur à Nausicaá avec les références bibliographiques.

Peut-on plonger librement avec les requins en aquarium ?

Hélas non, la réglementation ne le permet pas. Seuls les soigneurs-plongeurs professionnels sont habilités à plonger dans les bassins.

Quel est votre ressenti lorsque vous plongez avec les requins ?

C’est toujours avec plaisir que les soigneurs plongent dans le bassin mer ouverte de Nausicaá  environ une fois par semaine. L’expérience des soigneurs fait qu’ils peuvent décrypter le comportement des requins lors de la plongée. Chaque requin a un comportement distinct, un « caractère » connu des soigneurs au fil de leurs observations. Les requins sont habitués à voir plonger deux soigneurs en même temps ; leur comportement peut changer et se traduire par une certaine nervosité lorsqu’un troisième plongeur s’immerge et bouscule ainsi la configuration à laquelle ils sont habitués.

Une anecdote : le barracuda que l’on peut observer dans le bassin mer ouverte se laisse parfois approcher et laisse le soigneur lui nettoyer ses branchies comme le ferait un labre nettoyeur.

Comment se passe le transport des requins ?

A Nausicaá nous avons des véhicules homologués pour le transport d’animaux sauvages vivants, de même que les soigneurs accompagnant ces transports ont eux aussi reçu une autorisation délivrée par la DSV – Direction des Services Vétérinaires.

Les techniques de transport varient selon le type de requins transportés. En effet certains requins tel le requin gris ont besoin de nager pour respirer ; la cuve dédiée à leur transport est alors équipée de façon à produire du courant et de l’oxygène. Le requin nourrice qui respire sans nager peut quant à lui être transporté dans un habitacle fermé avec de l’oxygène pur.

Le transfert récent de requins gris de la zone des réserves dans le bassin mer ouverte s’est fait sous le contrôle des soigneurs mais aussi d’un vétérinaire spécialiste des requins.

Les requins mangent-ils tous la même chose ?

La nourriture distribuée aux requins est adaptée en fonction du régime du requin en milieu naturel. Les requins taureaux ou les requins gris se nourrissent de poisson ; les requins nourrices mangent plus volontiers des crevettes et des moules. La forme de leurs mâchoires et de leur dentition  nous renseignent sur  leur régime alimentaire.

La nourriture distribuée aux animaux vient de la zone des industries liées à la pêche « Capécure » à Boulogne sur mer, où l’on trouve toutes les entreprises spécialisées dans les produits de la mer Les produits achetés ont une qualité propre à la consommation humaine. Ils sont congelés pour éliminer tout risque de parasites.

Comment se reproduisent les requins ?

Tous les requins, comme les raies se reproduisent par accouplement au cours duquel le mâle introduit son ptérygopode dans le cloaque de la femelle. Le mâle possède deux ptérygopodes. Il n’en utilise qu’un seul lors de l’accouplement selon la position dans laquelle il a réussi à maintenir la femelle en la mordant.

Les soigneurs ont pu observer les périodes d’accouplement des requins gris de Nausicaá par l’apparition de morsures sur le corps des femelles et par le comportement du mâle qui a comportement plus agité et qui mange peu à cette période.

Les requins ont selon les espèces plusieurs modes de gestation :

  • ovipare – ponte d’œufs comme pour la roussette
  • vivipare – développement dans l’utérus grâce à un placenta comme pour le requin taureau
  • ovovivipare – les œufs se développent et éclosent à l’intérieur même de l’abdomen de la femelle, mais celle-ci n’est pas reliée aux requins à naître comme pour les requins gris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s