Aileron, législation et protection

Fin des dérogations pour la découpe des ailerons des requins en Europe

requin-blanc-istockphoto nausicaa requin aquarium Boulogne sur Mer

La découpe des ailerons de requins sur les navires européens  est interdite depuis 2003. Les navires pêchant dans les eaux de l’Union européenne et les navires de l’UE pêchant dans les eaux du monde ont obligation de débarquer les requins entiers, c’est-à-dire avec leurs ailerons. Le 22 novembre dernier le Parlement européen a mis fin aux dérogations encore existantes.

En effet certains pays membres ont bénéficié de dérogations permettant la découpe des ailerons de requin à bord des navires et le rejet en mer des animaux encore vivants. Les pêcheurs pouvaient débarquer les carcasses et les ailerons de requins dans des ports différents, ce qui rendait la fraude plus facile. Etait en jeu le ratio entre carcasse et aileron c’est-à-dire le poids autorisé d’ailerons de requins en rapport avec le poids des carcasses de requins à bord. La chair de requin se vend 1 à 2 euros le kg, l’aileron de requin vaut entre 15 à 30 euros le kilo selon Sandrine Polti de Shark Alliance.

En septembre 2012 les députés de la commission de la Pêche du Parlement européen ont avalisé le principe de l’interdiction du finning comme cela avait été décidé en mars par les ministres européens de l’Agriculture sur proposition de la Commission européenne qui souhaitait mettre fin à toutes les exemptions. Cependant ils ont maintenu des dérogations présentées par l’eurodéputée portugaise rapporteur parlementaire du texte, Maria do Céu Patrao Neves. L’Espagne et le Portugal sont les deux états qui délivrent des permis spéciaux permettant la découpe à bord. L’Espagne est l’un des premiers fournisseurs d’ailerons de requins pour l’Asie. 100.000 tonnes de requins et de raies sont capturées par les flottes européennes chaque année, dont 60.000 tonnes pour la seule Espagne.

Le 22 novembre 2012 le Parlement européen a adopté un texte mettant fin aux dérogations et au découpage des ailerons à bord puisque les requins devront être débarqués avec leurs ailerons « naturellement attachés au corps ».

(Sources : 20 minutes, Le Monde, AFP, Shark Alliance) – Mise à jour le 28 novembre 2012.
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s