Le requin-taureau

Le requin-taureau encore appelé requin tigre des sables a pour nom scientifique Carcharias taurus.

requin Nausicaa aquarium Boulogne sur Mer

3 requins-taureaux évoluent dans le bassin « mer ouverte » de Nausicaá : une femelle de 21 ans originaire de Floride qui mesure 3 m et pèse 200 kg ainsi que deux mâles sud-africains de 13 ans, mesurant 2 m et pesant une centaine de kilos chacun.

Le requin-taureau appartient à la famille des Odontaspididae, du grec odoús qui veut dire dent et aspís qui signifie bouclier. Au vu des belles rangées de dents recourbées et effilées que le requin taureau affiche on pourrait penser que ce poisson est dangereux. Il l’est potentiellement mais attaque très rarement.

Le saviez-vous ?

Le requin-taureau « rote » et ça s’entend ! Pour nager sans couler, le requin taureau doit maintenir sa flottabilité. Contrairement aux autres poissons, il n’a pas de vessie natatoire et il garde son équilibre dans l’eau en avalant de l’air qui reste dans son estomac.

Si vous observez les requins-taureaux de Nausicaá, vous pourrez parfois les voir à la surface, happant l’air. Lorsqu’ils doivent nager plus rapidement, ils expulsent cet air en « rotant », provoquant ainsi une explosion sonore. Etonnant non ?

Et dans la nature ? …

Vous pourrez rencontrer le requin taureau dans l’Atlantique Ouest (du Canada à l’Argentine) et Est (du Maroc au Cameroun), en Méditerranée, en mer Rouge, dans la zone indo-Pacifique (à l’exception du Pacifique Est). Il peut migrer saisonnièrement et en banc.

Il vit plutôt en milieu côtier et benthique (près du fond), dans les eaux tropicales et tempérées, jusqu’à 220 m de profondeur. On peut également le croiser au large. 

Il se nourrit de poissons osseux et cartilagineux (raies et requins), de crustacés et de céphalopodes.

En milieu naturel, un requin taureau mesure en moyenne 2 m voire 2,50 pour les mâles avec un maximum de 3,20 mètres.

Le requin-taureau est classé comme espèce vulnérable par l’UICN. Cela signifie qu’il est confronté à un risque élevé d’extinction à l’état sauvage. Les requins-taureaux ont été souvent capturés, soit en tant que trophées de pêche sportive, soit, occasionnellement, pour la consommation de leur chair comestible.

Reproduction

Le requin-taureau est ovovivipare ; c’est-à-dire que les œufs éclosent à l’intérieur du ventre de la femelle. Cette dernière donne naissance à un ou deux juvéniles mesurant 1 m. L’une des particularités du requin taureau est le cannibalisme intra-utérin : les embryons éclos dans le ventre de leur mère survivent en mangeant les œufs non éclos ou les embryons plus faibles.

4 commentaires sur “Le requin-taureau

  1. Concernant les trois requins taureaux du bassin, j’étais en visite à Nausicaa la semaine dernière et il m’avait semblé que la femelle avait la colonne vertébrale bien plus bossue que les deux mâles. Est-ce un quelconque dimorphisme sexuel ou a-t-elle des problèmes de dos?

    • Bonjour Lucie,

      Il ne s’agit pas d’un dimorphisme sexuel, mais plutôt d’une question d’âge. La femelle, arrivée à Nausicaa en 1991, a près de dix années de plus que les mâles. On estime son âge à plus de trente ans, soit bien plus que l’âge maximum dans son milieu d’origine. Elle est plus voûtée que ses cadets, ce signe caractérise beaucoup de requins taureaux très âgés.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s