Naissance de requin marcheurs à Nausicaá

Carnet rose ! Le couple de requins marcheurs que vous pouvez voir dans l’exposition « Histoires d’Iles » à Nausicaá sont devenus les parents de petits requins marcheurs très bien formés. Les bébés requins ont été placés en réserve aquariologique afin que les soigneurs puissent les nourrir et surveiller leur évolution.

En savoir plus sur le requin marcheur (Hemiscyllium ocellatum)

Qui sont les requins marcheurs de Nausicaá ?

Les requins marcheurs adultes présents à Nausicaá sont parmi les premiers nés dans le cadre d’un programme d’élevage concerté entre aquariums européens. Ils sont présentés dans l’exposition « Histoires d’Iles » et illustrent la grande biodiversité des îles tropicales et notamment la Grande Barrière de Corail d’Australie, dont l’espèce est originaire.

Qui est le requin marcheur ?

Le requin marcheur, également appelé requin chabot-ocellé, peut atteindre jusqu’à 1,10 m de long.

Il doit son drôle de nom à la manière dont il se déplace sur le fond, en se servant de ses nageoires comme de pattes. Il est néanmoins capable de nager en se faufilant entre les pâtés coralliens. C’est une espèce qui vit dans l’Océan Pacifique ouest, dans les eaux coralliennes du nord de l’Australie, de la Papouasie et de la Nouvelle-Guinée. Il vit principalement sur les fonds côtiers tropicaux, en milieu corallien, à faible profondeur, de la zone intertidale jusqu’à 50 m de fond. C’est une espèce nocturne qui se nourrit principalement de petits poissons, de vers et de crustacés.

Ovipare, le requin marcheur pond des enveloppes contenant deux œufs, qui sont déposées la nuit. Une paire d’œufs peut être produite tous les quatorze jours. La période de reproduction a lieu de juillet à novembre avec une durée d’incubation de quatre mois.

Récemment, une nouvelle espèce de requin « marcheur » a été découverte en Indonésie : le Hemiscyllium halmahera.

Publicités